Football

Le meneur de jeu a remercié Ariël Jacobs de l'avoir transféré. Et dire que le GB l'avait engagé... sur DVD !

ANDERLECHT En débarquant en Belgique, Hernan Losada était très loin de s'imaginer qu'il évoluerait à Anderlecht deux ans plus tard. Souriant et abordable, l'Argentin a d'ailleurs remercié Ariël Jacobs de l'avoir engagé ! "Je tenais à exprimer ma gratitude pour cette superbe opportunité qu'on m'offre, raconte Losada. Le foot, c'est ma vie, et c'est une grande chance de pouvoir exercer ce métier dans ces conditions. Je n'oublie pas d'où je viens..."

Car tout n'a pas toujours été rose pour l'élégant médian. Quand il jouait à Independiente, avec Frutos et Biglia, il n'était pas titulaire.

"C'est une des raisons qui m'ont poussé à partir" , se souvient-il. Après un passage d'un an au Chili, il a séduit le Germinal Beerschot d'une manière étonnante. "Les dirigeants anversois ont été convaincus par... un DVD, qui reprenait des images de ma carrière en Argentine. Ils ont désiré me rencontrer, et le transfert s'est réalisé." Avec la suite que l'on connaît... "Ma première saison m'a servi d'apprentissage du football belge. C'est la saison dernière que j'ai vraiment éclaté. Mon changement de position n'y était pas étranger : j'ai joué en tant que milieu offensif. C'est ma meilleure place, c'est là que je parviens au mieux à marquer et à délivrer des assists."

La saison dernière, c'est Polak et Gillet qui occupaient ces places au Sporting. Le prochain départ de Biglia devrait faire glisser le Tchèque au poste de médian défensif.

"Je n'ai qu'un rêve : disputerla Ligue des Champions"

Intelligent, Losada ne veut se fermer aucune porte. "Je suis polyvalent. Je peux même jouer sur les flancs ! J'ai deux objectifs personnels : faire une bonne préparation et gagner ma place dans l'équipe type."

Alors que Biglia rêve de Liga , son ami Losada a d'autres ambitions. "Bien sûr, j'espère évoluer un jour dans un championnat huppé, peu importe que ce soit l'Allemagne, l'Italie ou l'Angleterre. Mais pour l'instant, je n'ai qu'une chose en tête : disputer la Ligue des Champions. Cela a toujours été mon rêve."

En attendant, celui qui occupera l'ancien appartement de Besnik Hasi découvre son nouvel environnement. Lors du premier entraînement, il était naturellement proche de Pareja, Frutos et Biglia. "Les autres Argentins sont importants pour mon intégration. Mais je ne compte pas rester tout le temps collé à eux, bien au contraire. Je vais vraiment faire l'effort de me rapprocher des autres joueurs du groupe."



© La Dernière Heure 2008