Football

Alors que l’appel de l’Excelsior de Mouscron pour sa licence sera traité ce vendredi, le club est désormais privé de son avocat, Maître Edward Van Daele


MOUSCRON “Oui, c’est vrai”, confirmait-il hier alors que sa décision fut prise jeudi dernier.

L’ancien président ne partageait pas la décision d’aller en appel. Il n’avait même pas été consulté au moment d’opérer ce choix. Pour un serviteur du club, qui avait durant son mandat de président réussi à abaisser considérablement la dette de l’Excel en compagnie de Roland Louf, c’était inacceptable.

Il a donc pris la décision de se retirer, d’abord de ce dossier dont il n’approuvait pas le traitement puis, parce qu’il estime que ce dossier sera le dernier de l’histoire du club, de son rôle de manière plus globale. “On n’a pas estimé qu’on avait besoin de moi pour juger de l’opportunité de l’appel, j’en déduis qu’ils peuvent se débrouiller sans moi.”

Notons encore que Gil Vandenbrouck est descendu hier dans le vestiaire pour tenir les joueurs au courant d’une situation qui n’évolue que trop peu. Il a assuré aussi que les salaires d’octobre seraient versés.



© La Dernière Heure 2009