Football Avant de signer au Standard, Memo Ochoa a pris ses renseignements.

Comme n’importe quel joueur qui s’apprête à rejoindre un championnat étranger, Guillermo Ochoa a pris ses renseignements. Il aurait pu le faire auprès de son équipier à Grenade, Mehdi Carcela, mais c’est vers un autre ancien Rouche qu’il s’est tourné, Ricardo Faty.

"Je n’ai pas parlé avec Mehdi Carcela mais je savais bien qu’il a été formé au club. Par contre, j’ai parlé avec Ricardo Faty avec qui j’ai évolué à Ajaccio. Il m’a raconté comment était la vie à Liège et m’a dit que j’allais me plaire chez vous. Il a été élogieux envers le club et surtout les supporters qui sont très chauds. J’ai également discuté avec d’anciens équipiers qui ont joué en Belgique et je n’ai eu que des bons échos du club ainsi que de la Pro League ."

Une Pro League dont Ochoa connaît le système de playoffs. "On me l’a expliqué. Le Standard reste sur deux saisons sans PO1, on doit absolument les jouer et lutter pour les premières places."

Pour ce faire , le Standard devra impérativement corriger ses problèmes sur phases arrêtées. "Je ne peux résoudre ce problème seul. On doit travailler tous ensemble. Je peux apporter un plus mais on est tous dans le même bateau. Chacun doit donner son maximum pour le club."