Mercato

L'attaquant argentin Carlos Tevez, devenu le footballeur le mieux payé du monde (38 millions d'euros annuels) en ralliant fin 2016 le club chinois du Shanghai Shenhua, a justifié ce transfert par son déclin physique, dans une vidéo diffusée samedi.

"J'ai pensé qu'il fallait être à 100%, et je ne pouvais pas être à 99% parce que sinon c'était mauvais pour le club" a expliqué Tevez, âgé de 32 ans, en s'adressant aux supporters de Boca Juniors, son club de coeur qu'il s'apprête à quitter, à l'occasion de sa première déclaration publique depuis l'annonce retentissante de son transfert. "C'est ce qui m'est passé par la tête. J'ai toujours pensé que si je n'étais pas à 100%, je ne pouvais pas rester au club".

"Parfois il faut prendre des décisions parce qu'on sait ce que c'est d'être au quotidien dans le club qu'on aime, avec les pressions qu'on a, avec toute la la tendresse et le soutien que m'ont toujours donné les dirigeants, le staff technique et mes coéquipiers", a-t-il souligné.

L'"Apache", qui apparaît en short et T-shirt assis sur un canapé, les deux mains crispées sur son genou droit, s'exprime dans une vidéo de près de trois minutes diffusée sur les réseaux sociaux.

"Vous allez beaucoup me manquer, dit-il aux supporters de Boca vers la fin de son message. Cette nouvelle me fait très mal, mais bon, la vie continue et il faut aller de l'avant".

Dans son club de Buenos Aires, Tevez touchait environ deux millions d'euros par an. A Shanghai, il sera mieux payé, en termes de salaire, que les deux meilleurs joueurs du monde, son compatriote Lionel Messi (FC Barcelone) et le Portugais Cristiano Ronaldo (Real Madrid).