Mercato Le défenseur est demandé mais n’ira pas au Torino ni à Galatasaray.

Jason Denayer est un habitué de l’exercice. Alors que le mercato d’été est entré dans la dernière ligne, l’avenir du défenseur reste incertain. Lui qui avait été prêté ces dernières années au finish à Sunderland ou à Galatasaray va désormais quitter de manière définitive Manchester City.

Qu’il ait pris part à la tournée américaine ne change rien vu l’embouteillage en défense centrale, entre John Stones, Aymeric Laporte, Vincent Kompany et Eliaquim Mangala : son avenir s’écrit ailleurs. Reste à savoir où.

Galatasaray a tenté de convaincre Manchester City en multipliant les approches. D’abord en sollicitant un prêt, puis en formulant une offre de 3 millions d’euros qui a été jugée insuffisante par les dirigeants anglais, qui entendent monnayer le potentiel de Denayer (23 ans) à qui il reste deux ans de contrat.

La grave crise financière qui secoue la Turquie rend aussi quasi impossible la finalisation de l’opération et suscite de toute façon l’interrogation dans l’entourage du joueur quant à la solvabilité financière de Galatasaray.

Ces dernières semaines, le Torino s’est également positionné en fixant une deadline qui a expiré il y a peu, et le club turinois va désormais explorer d’autres pistes alors que le marché referme ses portes ce vendredi à 20 h en Italie.

D’autres formations de Serie A s’intéressent au joueur, mais elles devront aller vite pour Denayer qui possède aussi des touches en France et en Allemagne et qui aspire à rejoindre un club de haut de tableau pour donner un coup de boost à sa carrière. En renouant avec le Celtic Glasgow par exemple, où il a passé une superbe saison en prêt en 2014/15 ?

Le club écossais n’a jamais rompu le fil avec le jeune défenseur et pourrait très vite se retrouver confronté au besoin de recruter dans ce secteur de jeu si le dossier Boyata venait à trouver un épilogue heureux.