Mercato

Loin de la Coupe du Monde, Gareth Bale, en vacances, réfléchit à son avenir. 

Le Gallois, héros de la dernière finale de la Ligue des Champions remportée par le Real devant Liverpool, sort d’une saison compliquée.

Il n’était pas satisfait de son temps de jeu sous Zidane, et avait clairement fait comprendre à ses dirigeants son envie d’aller voir si l’herbe était plus verte ailleurs. Le départ surprise de Zizou, et l’arrivée de Julen Lopetegui dans la Maison blanche est-elle de nature à changer les plans de Bale ?

Le quotidien espagnol AS affirme que non : l’arrivée du Basque ne changerait, pour l’instant, pas ses plans, d’autant que l’ex-sélectionneur de l’Espagne est très proche d’Isco, un rival du Gallois sur l’échiquier du Real.

Bale semblerait donc toujours déterminer à partir, à moins peut-être que Cristiano Ronaldo ne décide de changer d’air, ce qui pourrait faire évoluer son statut.

À son retour de vacances, l’ancien de Tottenham a prévu de rencontrer au plus vite Lopetegui pour évoquer les plans du nouveau coach avec lequel il n’exclut pas de travailler si un terrain d’entente se dessine.

Dans le cas contraire, il demandera donc à partir. Parmi les destinations possibles, Manchester United semble toujours tenir la corde. Mais Florentino Pérez, le président du Real, ne fera pas de cadeau à Gareth Bale, encore sous contrat jusqu’en 2022. Le quotidien AS dévoile que le Real Madrid n’accepterait pas de s’en séparer pour moins de 150 millions d’euros !