François De Keersmaecker: "relativement positif" après le tirage

Publié le - Mis à jour le

Mondial 2014

Le président de l'Union belge estime que les Diables Rouges ont hérité d'un groupe ouvert

BRUXELLES En héritant de la Croatie, la Serbie, l'Ecosse, la Macédoine et du Pays de Galles, la Belgique a évité quelques grands noms du football européen lors du tirage au sort des éliminatoires de la Coupe du monde 2014 samedi au Brésil, mais le groupe reste difficile, ce qui rendait le président de l'Union belge de football, François de Keersmaecker "relativement positif".

A Rio de Janeiro pour assister au tirage avec le sélectionneur des Diables Rouges, Georges Leekens, et le directeur technique de l'Union belge, Michel Sablon, François De Keersmaecker a estimé "que c'était un groupe ouvert. Pas facile. Hériter de pays de l'ex-Yougoslavie et de deux équipes britanniques, ce n'est vraiment pas facile. Nous avons évité les gros, comme l'Espagne, l'Allemagne, la France. La Croatie est accessible et de toute manière, pour se qualifier pour le Brésil, il faudra de toute façon être capable de passer au-dessus de tout le monde. C'est pour cela que je suis relativement positif."

© La Dernière Heure 2011

Publicité clickBoxBanner