Football

Nos conseils et autres recommandations pour les supporters des Diables qui voyageront à travers le pays de Poutine.

1) Passeport et feuille d’immigration en sa possession

Des contrôles aléatoires ont régulièrement lieu. Nous en avons été témoins à deux pas du Kremlin. Si celui que nous avons aperçu s’est bien déroulé, il est préférable de toujours avoir en sa possession son passeport et sa fiche d’immigration (reçue à l’entrée dans le pays). La fan ID est également importante.

2) Suivre les règles

On ne badine pas avec le règlement en Russie. Négocier afin d’entrer par une porte dérobée plutôt que par l’entrée principale est à éviter. Vu l’ampleur de l’événement et les risques qu’il génère, il faudra respecter les règles.

3) Avoir Google Traduction ou un bon dictionnaire

Même avec une fan ID au cou et un drapeau du pays sur les épaules, les Russes adressent toujours la parole dans leur langue. Ceux qui parviennent à bafouiller quelques mots d’anglais sont - trop - rares. Même au bureau de vérification des visas à l’aéroport, les personnes au guichet ne parlent que russe. Certains panneaux de métro sont uniquement en cyrillique, tout comme les menus de nombreux restaurants en dehors des zones touristiques. Un petit dictionnaire de poche peut donc se révéler fort utile pour communiquer, mais Google Traduction (ou tout autre système du genre) est, de loin, la solution la plus pratique pour se faire comprendre.