Mondial 2018 La Belgique a séduit de nombreux observateurs, samedi, avec sa victoire 5-2 contre la Tunisie. Apparemment, tout le monde n'a pas été convaincu par la prestation de nos Diables rouges. Le journaliste néerlandais Valentijn Driessen n'y est pas allé avec le dos de la cuillère pour critiquer le niveau de notre équipe nationale. "Ce 5-2 ne signifie rien", affirme-t-il.

" La Tunisie ne représente rien. Dans le premier match, les Belges ont aussi réalisé un grand résultat, mais le Panama et la Tunisie sont les pays les plus faibles de la Coupe du Monde." Aucun mérite pour Hazard et compagnie, donc, selon le journaliste spécialisé dans le football.

Et il ne s'arrête pas là, fustigeant les errements défensifs de l'équipe dirigée par Roberto Martinez. "Derrière, c'est du gruyère. Dans la défense, la Belgique n'a aucune vitesse avec Vertonghen, Alderweireld et Boyata. Il (Boyata) n'a pas réussi à percer à Twente et maintenant il joue en Coupe du Monde: cela peut arriver. Mais avec ces trois joueurs derrière, cela ne passera pas contre des grandes nations. Je pense que la Belgique atteindra le deuxième tour, mais alors, ce sera fini."

"Si les Belges pensent à une demi-finale, ils ont tout faux"

Outre les défenseurs, d'autres joueurs en ont pris pour leur grade. A commencer par Eden Hazard et Romelu Lukaku, les deux joueurs les plus en vue des Diables rouges. " Hazard est un bon joueur, mais il fait aussi beaucoup trop d'erreurs et perd beaucoup de ballons. Pareil pour Lukaku. Il marque très facilement, mais pour le reste je ne suis pas du tout impressionné", commente Driessen.

Kevin De Bruyne n'est pas en reste non plus. " Je trouve ça dommage pour Kevin De Bruyne. Son Mondial est totalement raté. Il doit jouer tellement bas, alors qu'il est est capable de passes incroyables. Je ne veux pas le voir comme ça."

En conclusion, le journaliste du Telegraaf n'aime pas grand chose de notre équipe nationale. " Et si les Belges eux-mêmes pensent à une demi-finale, ils ont tout faux", lâche-t-il encore.

Un peu jaloux de ne pas voir les Oranje à la Coupe du Monde, monsieur Driessen ?