Mondial 2018 Mehdi Carcela a fait ses grands débuts en Coupe du Monde. En exclusivité pour La DH, il confie sa frustration et ses ambitions pour la suite.

Il s’est échauffé, trépignant d’impatience. Puis à la 75e minute, son tour est enfin arrivé. Le panneau a affiché le numéro 23. Mehdi Carcela allait monter au jeu et signer ses grands débuts en Coupe du Monde.

Un rêve, pour un joueur qui a longtemps été très incertain de figurer dans les 23. Hélas, une vingtaine de minutes plus tard, le Standardman a été ramené à la dure réalité. Malgré ses efforts, malgré les multiples occasions, le Maroc s’est incliné 1-0, devenant la première nation éliminée de cette Coupe du Monde. Sortant du vestiaire un peu abattu, le casque sur les oreilles, il s’est tout de même arrêté en zone mixte pour raconter cette expérience particulière.

(...)