Mondial 2018 Depuis l'élimination historique de l'Allemagne, le sélectionneur répond aux abonnés absents.

Voici maintenant deux semaines que la Mannschaft a terminé bonne dernière de son groupe. Une élimination au goût d'humiliation et surtout, une foule de questions concernant l'avenir.

En premier lieu, celui de l'avenir de Joachim Löw, en poste à la tête de la sélection depuis 2006. La fédération allemande lui a d'ailleurs assuré son total soutien après la débâcle. Si révolution il doit y avoir, celle-ci se fera d'abord dans les rangs des joueurs. En commençant par remplacer des cadres arrivés en fin de cycle par exemple.

Le problème, c'est que le sélectionneur n'a encore toujours pas tiré son bilan de la compétition. Et en Allemagne, on se demande à quoi joue Löw. "Où est-il ? Que fait-il en ce moment ? Est-il seulement en train de regarder la fin du tournoi devant sa télé ?", s'interroge ainsi le quotidien berlinois Der Tagesspiegel.

Et de rappeler que Joachim Löw n'est pas un homme d'éclat, qui se lance facilement dans des débats polémiques. Pour preuve, celui-ci n'était pas sorti de sa réserve il y a deux mois lors de la photo polémique prise avec Ilkay Gündogan, Mesut Özil et le président turc Erdogan.

Sauf qu'aujourd'hui, c'est tout le football allemand qui est en train de trembler sur ses bases affaiblies. Et comme le précise le Tagesspiegel, Löw est le personnage le plus puissant du ballon rond national, à égalité avec le président de la fédération.

Pour éviter que les esprits ne se déchirent encore davantage, une réaction, une analyse ou un petit bilan seraient bienvenus. A moins que l'intéressé ne soit déjà en train de préparer une sortie fracassante.