Mondial 2018 Les Bleus lancent leur Coupe du Monde ce samedi face à l'Australie.

Presnel Kimpembe et Kylian Mbappé se sont présentés face à la presse ce mercredi à 17h30 depuis leur camp de base à Istra, au nord-ouest de Moscou.

Tous les regards seront surtout tournés vers le jeune attaquant, sorti touché à la cheville gauche après quelques minutes d'entraînement ce mardi.

L'Allemagne, le Brésil et l'Espagne et leur "petite avance"

Interrogé sur les favoris du Mondial en conférence de presse, mercredi à Istra, au camp de base russe de l'équipe de France, l'attaquant Kylian Mbappé a reconnu que l'Allemagne, le Brésil et l'Espagne "avaient une petite avance" dans ce rôle sur l'équipe de France "au jour d'aujourd'hui." Le joueur du PSG a aussi cité comme équipe qui pourrait briller: "il y a la Belgique. Ils ont les joueurs pour qui c'est le moment. Je pense qu'ils vont faire une bonne compétition."

"On a parlé deux minutes (de la destitution de Lopetegui à la tête de la sélection de l'Espagne). Il y aura peut-être un autre sélectionneur, mais je pense que ce seront les mêmes joueurs (espagnols) sur le terrain. Ce sont des compétiteurs qui auront l'envie de gagner."