Mondial 2018 Depuis la retraite internationale d’Ibrahimovic, la sélection suédoise s’appuie sur une grosse force collective

"Je l’ai dit avant la Coupe du Monde, qu’ils iraient loin et qu’ils gagneraient probablement. Je suis très heureux, je suis fier d’être suédois, de brandir un drapeau suédois. J’ai dominé le monde, maintenant, la Suède va dominer le monde."

La punchline est signée Zlatan Ibrahimovic (36 ans). Idole vivante en Suède, l’attaquant de Los Angeles Galaxy, qui a pris sa retraite internationale après l’Euro 2016, n’avait pas caché, il y a quelques semaines, qu’il "serait à la Coupe du Monde". Un coup de com’ qui avait pour but d’officialiser un rôle d’ambassadeur en Russie pour Visa, partenaire officiel des services de paiement de la FIFA. Mais pas un retour sur les terrains, avec ses compatriotes.

(...)