Mondial 2018

Le Mexique, 16e au classement FIFA, a obtenu un partage 3-3 face aux Diables Rouges, 5es de la hiérarchie mondiale, vendredi, en préparation, à Bruxelles. "C'est une belle présentation du football mexicain", s'est réjoui le sélectionneur mexicain Juan Carlos Osorio pour qui son équipe a "joué d'égal à égal" avec les Belges.

"Nous avons rencontré un rival bien classé au classement mondial, qui propose un football attractif. Un football agressif et enviable. Et contre un tel adversaire, nous avons joué d'égal à égal, en dominant par moment le match", a déclaré Osorio.

"Notre objectif était de limiter les transitions défense-attaque des Belges. Nous l'avons réussi à certains moments. Après le 3-2, nous aurions dû jouer de manière plus intelligente. Mais je pense que le but du 3-3 est lié à un moment de confusion qui régnait après le changement (sortie du capitaine Guardado pour Damm, ndlr)", a analysé le sélectionneur.

"Je pense que ce match constitue une très belle présentation du football mexicain. Après le premier but, nous avons bien réagi. Nous avons gardé le ballon, et essayé de revenir dans le match. Nous avons marqué trois buts à l'extérieur, et pourtant nous n'avons pas gagné. Nous devons travailler notre efficacité défensive et la conservation du résultat. Il faut encore plus de détermination en défense."

Deux des trois buts mexicains ont été inscrits par le jeune Hirving Lozano, 22 ans, qui fait les beaux jours du PSV Eindhoven. "Il a un grand avenir. Il évolue en équipe nationale depuis deux ans. Il a beaucoup progressé, tout le monde est content de lui. Il a montré aujourd'hui qu'il pouvait jouer contre de grandes équipes. Il avait déjà montré en Coupe des Confédérations qu'il avait de grandes qualités."