Football

La Belgique affronte dimanche à Chisinau la Moldavie dans son sixième match de qualification à la Coupe du monde de football féminin, organisé en 2019 en France (7 juin - 7 juillet 2019). 

"Nous devons réaliser un neuf sur neuf lors des trois matchs qui restent", a déclaré le sélectionneur Ives Serneels, mardi à Tubize.

Après le partage contre le Portugal (1-1) et la défaite en Italie (2-1) en avril, les Red Flames d'Ives Serneels n'ont plus leur sort entre leurs mains.

L'Italie, qui a joué un match de plus, est en tête du groupe 6 avec le maximum de points, 18, et n'a besoin que d'une victoire lors de ses deux dernières rencontres pour assurer sa qualification. La Belgique est deuxième avec 10 points et n'a plus le droit à l'erreur. En effet, seuls les quatre meilleurs deuxièmes pourront disputer les barrages avec en jeu le dernier ticket qualificatif.

"La situation est très simple, nous devons prendre les trois points en Moldavie", a expliqué Serneels. "L'Italie peut déjà se qualifier vendredi (contre le Portugal), mais nous ne devons pas nous occuper de cela. Dans tous les cas, nous devons réaliser un neuf sur neuf."

"Nous devrons montrer de l'envie sur le terrain. Nous avons réalisé une bonne campagne jusqu'ici. L'Italie a connu une métamorphose depuis l'Euro. Elle a trouvé un nouveau groupe, avec cinq ou six nouveaux noms. Ce n'est pas un scandale d'être derrière elle. Nous devons rester réalistes et tirer les bonnes conclusions", a ajouté le sélectionneur.

Après son déplacement en Moldavie, les Red Flames joueront encore en Roumanie (31/08) et contre l'Italie (04/09).