Football

Le matricule d'Ath ne sera pas proposé à la radiation.

Changement de décor pour le stade Tondreau. La saison prochaine, c'est bel et bien un club de P1 qu'il hébergera. Son nouveau pensionnaire, le RA Quévy-Mons, espérait profiter de la radiation du matricule d'Ath pour rejoindre in extremis la promotion. Ce ne sera pas le cas.

Si Ath n'a pas encore officiellement acté la reprise de son matricule par un groupe d'investisseurs français malgré l'échéance du 30 juin, il est désormais acquis que le club ne proposera pas son matricule à la radiation car il se dit assuré de trouver un accord avec ces investisseurs dans les prochains jours, lesquels débarqueraient dans la région du Centre, probablement au Tivoli. Aucune place ne serait donc libre pour Mons-Quévy, bloqué à l'échelon provincial une saison de plus.