Nations League

A la veille de son entrée en lice en Ligue des Nations contre l'Islande à Reykjavik, Roberto Martinez peut donc compter sur un groupe au grand complet.

C'est dans une ambiance typiquement écossaise, entre éclaircies et petit crachin, que les Diables s'étaient entraînés dimanche dans les installations du Celtic, à une quinzaine de kilomètres au nord de Glasgow.

Pour la première fois de la trêve internationale, le technicien catalan a pu compter sur l'ensemble de son groupe.

De son côté l'Islande connaît un crû 2018 particulièrement délicat à négocier. Après la "roue de vélo" concédée en Suisse (6-0, soit le score d'un set parfait au tennis), les Vikings se doivent de réagir. Rappelons qu'ils n'ont gagné qu'un seul de leurs neuf matches en 2018.

Kristjan Jonsson, journaliste islandais, nous livre son analyse à J-1 de cette joute de Nations League.