Football

Bertrand va prolonger à Charleroi, le cas Siquet se règle plus lentement


Le mercato chez nous


CHARLEROI Les choses avancent plutôt bien ces derniers jours entre le Sporting et Laquait, qui a, à nouveau, discuté avec la direction mardi. Selon nos informations, la cause est entendue à 95 %. Hier, Bertrand était plus serein que jamais : "J'attends la réponse de Mogi Bayat à une proposition que je lui ai soumise et, en fonction de ça, ma décision sera vite prise. J'ai fait des efforts et si Charleroi accepte ma dernière offre en date, il en aura fait aussi. Je sais ce que je veux dans ce dossier (NdlR : c'est-à-dire rempiler) et je souhaite maintenant être fixé le plus vite possible" (NdlR : puisque son contrat arrivera à échéance lundi).

Celui qui aura facilité la chose en l'espèce n'aura été autre que Thierry Siquet, qui avait personnellement demandé à Bertrand Laquait d'être présent à la reprise afin d'assurer un contact physique de nature à arranger les bidons entre les deux parties. Près des yeux, près du coeur, en quelque sorte, alors qu'on ne connaissait pas un Zèbre qui ne souhaitait pas voir Bébert rester...

Charleroi va donc poursuivre une oeuvre de stabilité qui, si elle n'est pas remise en cause au terme des vacances scolaires, laissera augurer de belles possibilités...

Concernant Thierry Siquet, les choses continuent à évoluer lentement. Le T1 de fait, qui jouit toujours d'un contrat à durée indéterminée, analyse la proposition que le président lui a fournie. Thierry est parti en vacances sitôt l'entraînement d'hier terminé mais Abbas Bayat recevra sans nul doute rapidement un courriel de contre-proposition en provenance du Sud de la France...

Par ailleurs, le Sporting joue son rôle de grand club régional en continuant à vouloir aider Tubize (voir par ailleurs) et en se proposant d'en faire de même pour Namur, ce qui est très apprécié au sein de ces deux clubs. Pareille attitude paie toujours sur le long terme...



© La Dernière Heure 2008