Football

La tenue de l'Euro 2020 de football à Bruxelles aurait entraîné des retombées économiques positives estimées entre 100,3 et 123 millions d'euros pour l'économie de la capitale, rapporte jeudi L'Echo sur base d'un mémoire universitaire d'un étudiant de la Solvay Brussels School. 

Luc Jérôme, qui a obtenu une grande distinction pour son travail, a calculé les retombées de l'évènement sportif sur base de quatre scenarii: Bruxelles accueille le match d'ouverture, trois autres matches et le centre de presse (ce scénario le plus optimiste aurait permis 123 millions d'euros de retombées); Bruxelles n'accueille pas le match d'ouverture; Bruxelles n'accueille pas le centre de presse; Bruxelles n'accueille ni le match d'ouverture ni le centre de presse mais quatre matches (scénario le moins optimiste, avec un impact positif de 100,3 millions d'euros).

Pour l'ensemble du pays, les retombées auraient pu osciller entre 130,7 et 160,8 millions d'euros, soit de 22,6 à 28,3 millions pour la Flandre et de 7,7 à 9,6 millions pour la Wallonie.

L'étudiant a également calculé que l'Euro aurait permis de créer pendant l'évènement sportif entre 763 et 921 emplois (CDD, intérim...) à Bruxelles.