Football

Le joueur-star de l'Egypte Mohamed Salah est resté sur le banc vendredi car le sélectionneur des Pharaons Hector Cuper n'a pas "voulu prendre de risque", a-t-il admis après la défaite face à l'Uruguay (0-1), lors de la 1e journée du groupe A de la Coupe du monde 2018 de football. 

"Il n'a pas joué aujourd'hui parce qu'on voulait éviter tout risque ou danger. Mais je pense qu'il sera de retour pour le prochain match", assuré le technicien argentin.

"Hier (jeudi, NDLR), nous étions sûrs qu'il allait jouer. A la fin de l'entraînement, il a été examiné en détails et on a eu des doutes, si jamais il tombait ou prenait un coup", a confié l'ancien entraîneur de Valence.

"On a pensé que, peut-être, il allait se blesser à nouveau et on voulait l'éviter. On n'a donc pas pris de risque. On a besoin de lui en forme pour l'Arabie Saoudite et la Russie."

Le joueur de Liverpool, qui a fêté ses 26 ans vendredi, avait été blessé à la clavicule gauche dans un contact aux allures de prise de judo par le défenseur du Real Madrid Sergio Ramos lors de la finale de la Ligue des champions, qu'il avait quittée blessé et en pleurs.

"C'est évidemment un joueur important, personne ne peut le nier. Mais il faut aussi une bonne équipe et nous sommes une bonne équipe", a assuré Cuper.

"Si Mo avait été sur le terrain, peut-être que ça aurait été dangereux mais on ne peut pas savoir."

Sans Salah, les Pharaons ont joué leur premier match de Coupe du monde depuis 28 ans, cédant en toute fin de match sur un but de la tête de José Maria Gimenez (89e).