Football

La fédération brésilienne de football (CBF) continue à soutenir l'entraîneur Adenor Leonardo Bacchi 'Tite' pour qu'il poursuive son rôle jusqu'en 2022 malgré l'élimination de la Seleçao, vendredi soir en quarts de finale par la Belgique (1-2). 

"Il n'y a pas de débat à ce sujet ", a déclaré Rogerio Cabocio, actuel CEO de la CBF, et futur candidat à la présidence en avril prochain, au quotidien l'O Estadao de Sao Paulo, samedi. Cabocio a entamé des discussions avec l'agent de l'entraîneur Gimar Veloz à ce sujet. Tite, 57 ans, voit son contrat, qui a débuté en août 2016, s'achever fin juillet. L'intéressé a refusé de se prononcer au sujet de son avenir, vendredi soir après la défaite 2-1 contre la Belgique.

"Je ne peux pas répondre à cette question", a-t-il dit. "Je suis encore trop dans le match. Après deux semaines, on pourra évaluer les choses avec sang froid."

Son bilan à la tête du Brésil est désormais de 20 victoires, 4 nuls et 2 défaites.