Football

Le club merengue cherche à placer ses talents dans des compétitions moins relevées. Objectif : les aguerrir et les régulariser !


Anderlecht : "Matias Suarez ? Un très bon pari"


MADRID Le Real Madrid cherche des collaborations avec des clubs de championnats de seconde zone pour y placer les jeunes joueurs étrangers, extra-communautaires, sur lesquels le club madrilène a des vues, explique le quotidien sportif espagnol 'AS', jeudi.

Objectif : aguérrir ces jeunes joueurs d'une part et, surtout, avoir le temps de régulariser leur passeport avant leur venue en Espagne. Rayon d'action : le championnat belge et le championnat portugais.

A l'instar de plusieurs clubs européens, le Real Madrid voudrait pouvoir collaborer avec l'un ou l'autre club d'un championnat étranger pour former ses jeunes joueurs extra-communautaires. Le club madrilène estime qu'il s'agit là de la meilleure solution pour permettre à ces jeunes d'acquérir un niveau suffisant avant leur venue en Espagne et cela donnerait aussi surtout le temps au Real de règler toutes les formalités administratives pour leur installation en Espagne.

Une stratégie utilisée déjà par exemple par des clubs de Premier League anglaise. Arsenal a ainsi cédé au Celta Vigo et à Salamanque, le Mexicain Carlos Vela, 18 ans, meilleur buteur de la Coupe du monde - 17 ans en 2005 qui devait le récupérer en janvier. Everton a "prêté" Anderson da Silva, 25 ans, à Malaga il y a deux ans dans l'attente de régulariser son permis de travail sur le sol britannique.

Liverpool a procédé de la même manière avec Marc Gonzalez, 23 ans, prêté à la Real Sociedad jusqu'à ce que le Chili soit considéré comme l'une des 70 sélections du monde, critère indispensable pour qu'un étranger puisse jouer en Angleterre.