Football De retour en forme au meilleur moment, Kaveh Rezaei a faim en cette fin de PO1.

Il est assez rare de le voir s’exprimer après les matches. La barrière de la langue et une certaine timidité y sont pour beaucoup. Mais vendredi soir, alors qu’il sortait de son contrôle antidopage (comme Baby et Penneteau), Kaveh Rezaei, tout sourire après son 15e but de la saison, a accepté de dire quelques mots (en anglais) sur sa performance du soir, qui a offert un succès précieux à Charleroi.

Kaveh, cette victoire était primordiale.

"Oui, on voulait vraiment gagner ce match. On devait, même, si on voulait encore espérer quelque chose cette saison. C’est très important pour l’équipe."

Vous semblez retrouver votre meilleure forme avec ces deux buts en deux matches. Mais avant cela, vous aviez débuté à deux reprises sur le banc.

"C’était un choix du coach que je respecte. Je suis professionnel et j’essaie de faire au mieux pour l’équipe. Il y a la concurrence, mais peu importe qui joue, l’équipe passe avant."

Même si vous devez vous montrer en vue de la Coupe du Monde.

"Oui, je ne vous cache pas que la Coupe du Monde, j’y pense tous les jours. C’est un grand rendez-vous pour lequel je veux être prêt."

On vous sent épanoui à Charleroi.

"Je suis très heureux. C’est une grande famille et tout le monde s’entend très bien. C’est important pour progresser jour après jour."

Comment voyez-vous la fin des PO1 , avec cette perspective de qualification européenne ?

"Les trois derniers matches seront compliqués, comme les sept premiers, car il n’y a que des grandes équipes. On va jouer encore trois finales et je pense qu’on peut atteindre notre objectif."