Football

Siegfried Bracke (N-VA) a démissionné dimanche du conseil d'administration de la SCRL Artevelde-stadion, liée à la construction de la Ghelamco Arena à Gand, a-t-il annoncé sur les médias sociaux. 

L'administration communale gantoise est la cible de critiques depuis la parution dans la presse samedi d'extraits d'un ouvrage sur la construction de la Ghelamco Arena. L'auteur, Ignace Vandewalle, y affirme entre autres que les autorités ont pris des libertés avec la loi sur les marchés publics.

Il soutient par ailleurs que des échevins gantois ont dîné aux frais du contribuable lors de matches du club de La Gantoise, mais aussi que la Ville est devenue actionnaire du club en catimini.

Après ces révélations, Siegfried Bracke - conseiller communal gantois et président de la Chambre - a décidé de démissionner du CA de la SCRL Artevelde-stadion, qui a été impliquée dans la construction de la Ghelamco Arena.

"Ce que j'ai appris hier via les médias, et les informations supplémentaires que j'ai obtenues, est tel que je ne veux plus rien avoir à faire de près ou de loin" avec la SCRL, a-t-il indiqué dans sa lettre de démission.

"Pour être clair: j'ai toujours dit et je continuerai à le faire que je suis heureux que le stade existe. La bonne collaboration entre le club et la ville est évidemment à saluer. Mais cela ne justifie aucunement que l'un ou l'autre enfreigne la loi ou de légitimer des pratiques politiques dont je souhaite me distancier", précise-t-il.