Football Les joueurs coréens rêvent d'Europe

SÉOUL Au fil de ses exploits, la Corée du Sud a montré qu'elle disposait d'un réservoir de jeunes joueurs vifs et aguerris qui intéresseront sans doute les recruteurs des clubs européens. Pour le moment, seuls deux des 23 joueurs de la sélection jouent sur le Vieux Continent, très discrètement d'ailleurs. La plupart des autres sont en J-league japonaise ou en K-league coréenne.

Comme l'a souligné leur entraîneur Guus Hiddink, les joueurs coréens ont réalisé un parcours d'autant plus exceptionnel qu'ils évoluent dans un championnat de `deuxième ou troisième classe´. Mais les jeunes guerriers n'ont pas froid aux yeux et constituent désormais le noyau dur d'une équipe confiante en son avenir, à commencer par les Jeux Olympiques de 2004.

Cha Du-ri, aligné en demi-finale contre l'Allemagne, en est un exemple typique. Sa vitesse explosive, qui lui vaut le surnom de bombe humaine, et ses passes adroites ont été remarquées. Cha joue dans le club de l'université de Corée mais son expérience en Coupe du Monde pourrait bien le propulser sur les traces de son père, Cha Bum-keun, un ancien joueur du Bayer Leverkusen.

`C'est la nouvelle génération `, souligne l'attaquant Hwang Sun-hong, un des vieux routiers de l'équipe, auteur de 50 buts en 102 sélections, qui devrait se retirer après le tournoi.Le capitaine Hong Myung-bo, âgé de 33 ans tout comme Hwang, devrait également faire prochainement ses adieux mais la relève est là, incarnée par les milieux de terrain Song Chong-gug ou Park Ji-sung. Du haut de ses 21 ans, Park rêve désormais d'un grand club. `Je n'ai pas spécialement un club en tête mais je veux jouer dans un grand championnat´, souligne-t-il. Park est sous contrat avec le club japonais de Kyoto Purple Sanga. Il est le plus jeune des cinq joueurs de l'équipe de Corée évoluant au Japon. Il a marqué un des plus beaux buts coréens de cette Coupe du Monde, face au Portugal: contrôle du droit, feinte et reprise du gauche. Il a également marqué en match amical contre l'Angleterre et la France.

Song Chong-gug, 23 ans, s'est illustré lors du même match contre les Portugais en muselant Luis Figo. Il joue au Pusan I. cons, un des dix équipes de la ligue de Corée. Le club d'Ahn Jung-hwan est désormais connu. Il joue à Pérouse, dont le président a très mal réagi en voyant son attaquant abonné au banc des remplaçants marquer le but en or qui a éliminé l'Italie en huitième de finale. Mais Pérouse a finalement décidé de conserver Ahn dans ses rangs, conscient du fait que sa cote avait fortement augmenté grâce à la Coupe du Monde. Selon La Gazzetta dello Sport, Manchester City et Chelsea auraient manifesté leur intérêt pour le Coréen, tandis que West Ham serait l'équipe la mieux placée pour recruter le joueur à hauteur de 10 millions d'euros.

L'autre joueur coréen déjà présent en Europe est, bien sûr, Seol Ki-hyeon, qui s'est transcendé comme tous les autres à la faveur de la Coupe du Monde.

© Les Sports 2002