Tevez : "Repose en paix Fergie"

Publié le - Mis à jour le

Football

Le buteur argentin voulait répondre à la prédiction de son ancien manager qui, en 2009, avait affirmé que "jamais de son vivant" MU ne finirait derrière City

MANCHESTER L'attaquant argentin de Manchester City, Carlos Tevez, s'est moqué du manageur du club rival de MU, Alex Ferguson en arborant, lundi, un panneau représentant une pierre tombale avec comme inscription "Repose en paix Fergie", lors de la parade de célébration du titre de City.

Le buteur argentin de 28 ans, qui avait quitté Manchester United en 2009 pour rejoindre City, voulait peut-être, par cet humour macabre, répondre à la prédiction de son ancien manager qui, en 2009, avait affirmé que "jamais de son vivant", MU ne finirait derrière City.

"Je l'ai fait dans l'excitation du moment mais je n'ai certainement pas voulu manquer de respect envers Sir Alex Ferguson, que j'admire aussi bien en tant qu'homme que comme manageur", s'est excusé ensuite Tevez à l'issue de la parade des joueurs dans un bus à plateforme à travers les rues de Manchester devant plusieurs dizaines de milliers de fans.

Le club de Manchester City a également présenté ses excuses à Sir Alex Ferguson dans un communiqué, assurant que "Carlos a commis une erreur de jugement mais n'a jamais voulu manquer de respect" et laissant entendre qu'il avait pris le panneau à un supporteur.

Tevez n'en est pas à sa première controverse. Il avait été banni par son club pendant la moitié de la saison pour s'être querellé avec son entraîneur Roberto Mancini avant de revenir en grâce lors du sprint final.

Manchester City a remporté dimanche son premier titre de champion d'Angleterre depuis 44 ans au bout du thriller le plus époustouflant de l'histoire de la Premier League, grâce à deux buts marqués dans les arrêts de jeu par Edin Dzeko et Sergio Agüero.

Cette victoire à l'arraché (3-2) contre une équipe des Queens Park Rangers sur laquelle personne n'aurait misé un penny assure à City l'avantage du goal-average sur le sortant Manchester United, qui s'est imposé inutilement à Sunderland (1-0) grâce à un but de Rooney.

© La Dernière Heure 2012

Publicité clickBoxBanner