Football

Thierry Henry, dont on annonçait l'arrivée imminente au poste d'entraîneur principal du club de football des Girondins de Bordeaux, n'est pas encore en place. 

Des informations ont même annoncé qu'il avait refusé le poste. Selon d'autres sources, les discussions entre le meilleur buteur de l'histoire de l'équipe de France et le groupe américain GACP, qui va devenir propriétaire du club fin septembre, se sont poursuivies ce week-end. Elles n'ont toujours pas abouti. A tel point que d'autres noms pour reprendre la poste de Gustavo Poyet sont évoqués.

Dimanche soir; Canal+ a repris une info de Paris-Match annonçant que le T3 des Diables Rouges ces deux dernières années avait refusé la proposition du club de Ligue 1.

Le journal L'Equipe, lundi, est moins catégorique. "Pour l'instant, on ne peut rien dire. Ce sera plus clair en milieu de semaine", rapporte le quotidien sportif en citant Stéphane Maretin, le président des Girondins qui a participé à une réunion avec Henry et les représentants de GACP samedi à Londres.

Les discussions, qui buteraient sur les moyens de recrutement mis à la disposition de l'ancien joueur d'Arsenal, durent depuis plusieurs jours.

Face à cette situation, les dirigeants de Bordeaux étudieraient, selon L'Equipe, deux autres solutions : celle de l'Italien Claudio Ranieri, champion 2016 en Angleterre avec Leicester, aujourd'hui sans club, et du Brésilien Ricardo (Gomes), l'ancien joueur du PSG qui a déjà occupé le poste entre 2005 et 2007 et qui est lui aussi disponible.

Bordeaux accueille jeudi soir La Gantoise en match retour des barrages de l'Europa League. Les deux équipes s'étaient séparées sur un partage 0-0 à la Ghelamco Arena jeudi dernier à l'issue du match aller. Eric Bedouet occupait à titre intérimaire les fonctions de T1 des Girondins