Football

L'Argentine a facilement dominé Haïti, 4 buts à zéro, mardi à Buenos Aires, grâce aux 62e, 63e et 64e buts de Messi en sélection, en match amical de préparation pour le Mondial, qui débute le 14 juin.

C'est le capitaine argentin, Messi, qui a ouvert le score, sur penalty (17e), après une semelle d'un défenseur haïtien sur un genou de Lo Celso, qui aurait aussi bien pu l'envoyer à l'hôpital.

En première période, l'équipe haïtienne aurait pu encaisser sept à huit buts, mais le gardien Johny Placide, qui avait touché du bout des doigts le tir du pénalty, a sorti un grand match devant les canonniers argentins, Di Maria, Higuain et Messi.

A la 58e, le gardien repoussait une tête à bout portant de Lo Celso, sur un centre en retrait d'Higuain, le ballon atterrissait dans les pieds de Messi, qui n'avait aucun mal à faire trembler les filets.

Le numéro 10 argentin signait un triplé huit minutes plus tard, en reprenant un centre de Pavon. Les chants redoublaient dans le stade de la Bombonera, en effervescence. Le dernier triplé de Messi avait donné in extremis la qualification à l'Argentine, contre le Pérou, lors de la dernière journée des qualifications pour le Mondial.

Aguëro, entré à la place d'Higuain, mettait le 4e but de la soirée à la 68e minute. Sur un centre de Messi en profondeur, le buteur de Manchester City fusillait le gardien adverse.

Les 55.000 spectateurs étaient ravis, notamment un grand nombre d'enfants venus avec parents ou grands-parents pour voir Messi et dire au revoir à la sélection à la veille de son départ pour la Russie.

Contre Haïti, le sélectionneur argentin Jorge Sampaoli avait aligné une équipe offensive, avec au milieu Lo Celso et Lanzini pour épauler le vétéran Mascherano, et le trident offensif Messi-Di Maria-Higuain.

Derrière, les latéraux Tagliafico, à gauche, et Salvio, à droite, ont souvent été aux avant-postes. La charnière Otamendi-Fazio n'a pas été inquiétée.

Titularisé à la place de Romero forfait pour le Mondial, le 2e gardien de Chelsea Willy Caballero a passé une soirée tranquille, touchant seulement une poignée de ballons.

L'Argentine s'envole mercredi pour Barcelone, pour une semaine de stage de préparation, avant disputer un ultime match amical en Israël le 9 juin.