Football Zinedine Zidane se raconte à coeur ouvert à travers une BD au profit de l'Association Soeur Emmanuelle

BRUXELLES A la recherche de nouvelles rentrées financières pour permettre à son association de poursuivre son travail auprès des plus démunis, soeur Emmanuelle - figure internationalement connue et reconnue du militantisme catholique - a souhaité lancer une collection qui puisse mettre en scène «la biographie de personnages réels devenus emblématiques de l'accomplissement de soi, en mettant l'accent sur les qualités morales et humaines dont on les crédite».

Dotée d'une grande force de caractère, la religieuse voulait inaugurer cette série intitulée «Champion de Vie» avec Zinedine Zidane. Accompagné de Louis Delas, le directeur général des Editions Casterman, soeur Emmanuelle rencontra Zizou au printemps 2004. Ils tombèrent très vite d'accord sur le principe d'un récit parallèle entre le parcours d'un champion (Zidane) et celui d'un autre personnage, anonyme, qui déploie énormément d'énergie dans des actions caritatives. Dans l'album consacré à Zidane, ce personnage, c'est Ludwig, né a Haïti et adopté par Cécile Bargeon, via l'Association Soeur Emmanuelle. Leurs vies ne sont pas romancées et la seule entorse consentie par rapport à la réalité est la rencontre entre Zidane et Ludwig.

Le petit événement de cette BD - disponible à la vente depuis mardi - vient du fait que pour la première fois, le meneur de jeu du Real Madrid se raconte, en livre, à la première personne. Le faire à travers une BD, un moyen de communication proche des jeunes et pour une noble cause, confirme, une fois de plus, les valeurs prônées par le Français.

«On a décidé très vite de se concentrer sur l'enfance de Zidane », relate Alexis Nolent, scénariste de l'album qui a travaillé avec Farid et Nordine, deux des trois grands frères de Zinedine. «Il nous semblait plus intéressant de montrer d'où il vient, plutôt que de revenir une fois de plus sur ses succès qui sont déjà connus du grand public. En outre, Zidane est lui-même très attaché à son enfance.»

C'est ainsi qu'on découvre, notamment, le futur meneur de l'équipe de France, prénommé Yazid à l'époque, pratiquant le judo, jouant au football dans son quartier de la Castellane à Marseille, supportant l' OM et plus précisément l'Uruguayen Enzo Francescoli, quittant sa famille pour intégrer le centre de formation de Cannes, rencontrant sa future femme, etc.

La carrière sportive de Zizou est bien évidemment relatée avec, comme apothéose, la victoire des Bleus lors de la Coupe du Monde en juillet 1998. En passant d'une planche à une autre, on apprend aussi que lors de la saison 1992-93, Zidane aurait pu réaliser un de ses rêves en signant pour l'Olympique Marseille mais que Bernard Tapie et Raymond Goethals semblaient le trouver... un peu lent. Tout cela pour le plus grand bonheur des Girondins de Bordeaux où il brillera avant de rejoindre la Juventus.

Finalement, on tient entre les mains une BD classique obéissant aux lois du genre, celles des biographies autorisées. Ce qui permet quand même aux lecteurs de découvrir des facettes encore peu connues de la vie et du caractère de Zidane.

Zidane, par Alexis Nolent, Marco Venanzi, Michel Pierret, Casterman, Champion de vie,48 pages,9,95 euros.

© Les Sports 2005