Football

Deux matchs de Ligue des Champions et deux buts contre son camp. Résumés de la sorte, on pourrait croire que les débuts de Mile Svilar sur la scène européenne sont catastrophiques. 

Ce n’est pourtant pas le cas. Malchanceux sur le but qu’il encaisse (la frappe puissante de Matic a tapé le poteau avant de heurter le dos de l’ancien Anderlechtois et de filer dans le but), le portier belgo-serbe a livré un bon match et est même devenu le plus jeune gardien de l’histoire de la C1 à arrêter un penalty (celui d’Anthony Martial). "J’ai un sentiment mitigé, évidemment", précisait Svilar au site de l’Uefa après le match perdu face aux Red Devils (2-0). 

"Il y a eu beaucoup d’émotions en peu de temps mais je pense que je ne peux rien faire sur ce premier but. C’est simplement un manque de chance, mais cela reste un but contre mon camp. J’ai toutefois pris beaucoup de plaisir durant la rencontre. À mon âge, disputer ce genre de rencontre est très spécial. Et les fans ont été extraordinaires. C’est dommage que nous n’ayons pas remporté la rencontre car on a eu de belles occasions. Mais en face, De Gea a été excellent." Et un peu plus chanceux que son homologue…