Football

Le Brésil se prépare à son quart de finale de Coupe du monde contre la Belgique vendredi à Kazan (20h00). 

Après son succès face au Mexique lundi à Moscou, les Brésiliens ont regagné leur camp de base à Sotchi pour analyser le jeu des Diables Rouges.

"Ce sera un match compliqué, comme tous les matches en Coupe du monde", a concédé Willian, ailier du Brésil en conférence de presse mercredi. "Ils ont étudié notre jeu, on étudie le leur. Ce ne sera certainement pas un match facile. Il y a beaucoup de joueurs qui évoluent en Premier League, que je connais très bien", a ajouté le joueur de Chelsea, coéquipier de Thibaut Courtois, Eden Hazard et Michy Batshuayi. "Hazard est la pièce centrale. C'est un des meilleurs joueurs du monde. J'ai un bon contact avec lui, cela fait cinq ans que l'on joue ensemble et c'est la première fois que je vais jouer contre lui. Il reste très humble. Courtois est un très bon gardien, il n'a pas vraiment de points faibles. Il est grand, il faudra vraiment faire quelque chose de spécial pour marquer. Nous connaissons ses qualités, mais nous ferons tout pour marquer. L'objectif aussi est de ne pas encaisser et d'être fort mentalement. Nous avons du respect pour la Belgique, mais nous allons jouer notre jeu."

Le Brésil a écarté le Mexique (2-0) en dominant son sujet avec notamment un but de Neymar. Willian considère que l'équipe "grandit" au fil du tournoi et "joue de mieux en mieux, comme Neymar". Seul hic pour Tite, le sélectionneur brésilien, l'absence de son milieu défensif, Casemiro, suspendu après deux cartons jaunes.

"Il joue très bien depuis le début de la Coupe du monde", a analysé Willian. "Casemiro est important pour nous et ce sera compliqué de jouer sans lui, mais nous avons d'autres qualités dans le groupe pour pallier à cela. Tout le monde chez nous est capable de marquer, pas seulement Neymar ou Coutinho. Et tout le monde joue pour tout le monde. Nous savons ce que nous devons faire pour tenter d'arrêter les Belges et pour les attaquer sur leurs points faibles."

Par rapport à la composition alignée par Tite face au Mexique, Marcelo pourrait effectuer son retour. Il avait été blessé au dos (lumbago) en tout début de la rencontre face à la Serbie lors du 3e et dernier match de poule, manquant le 8e de finale contre le Mexique. Le défenseur du Real Madrid, 30 ans, avait repris l'entraînement la veille, tout comme Douglas Costa, qui souffrait de problèmes musculaires.

Mercredi, Paulinho ne s'est pas entraîné avec ballon en compagnie du groupe brésilien alors que Thiago Silva, capitaine auriverde, s'est contenté d'une légère séance sur le côté.