Hockey Racing-Daring focalisera l’attention en tête alors que le Dragons, déforcé, reçoit son voisin de l’Antwerp.

Amateurs de superstition, à vos marques : le championnat reprendra ce dimanche avec sa 13e journée, après une interruption de trois mois. Autant dire qu’on recommence une nouvelle compétition et que la manière dont chacun a pu se préparer risque de peser lourd dans la balance.

Le match au sommet de cette journée de reprise sera incontestablement Racing-Daring, programmé à 13h pour les besoins de Telenet, ce qui montre que le hockey suit de plus en plus la trace mercantile du football. Les Molenbeekois, qui ont terminé le premier tour au ralenti après un départ pétaradant, devront impérativement se remettre en selle, sous les ordres de leur "nouvel ancien" coach, Grégory Herman.

Autre derby, au parc de Brasschaat entre les deux formations du nord d’Anvers. Même si le Dragons est premier et l’Antwerp avant-dernier, ce match est toujours disputé et on rappellera tout de même que les champions en titre seront privés d’Arthur Van Doren et de Flo van Aubel, qui disputent la dernière journée de la Ligue indienne et devront donc faire l’impasse. Ce n’est pas rien !

Autre équipe privée d’une de ses figures de proue, le Watducks devra battre l’Orée chez elle sans le concours de Vincent Vanasch. Quand on sait le nombre de points que rapporte chaque année "Vince the Prince", il s’agira d’ouvrir l’oeil.

Après un départ complètement raté, le Braxgata avait retrouvé la bonne carburation avant la trêve avant de voir son élan coupé. Son match contre Louvain peut lui permettre de continuer sa remontée au classement, puisqu’une victoire aurait pour effet de lui faire sauter son adversaire du jour.

Le Léopold, grosse déception du premier tour, devra montrer qu’il peut se remettre en selle à l’occasion de la visite, avenue Dupuich, de ses "cousins" du Beerschot, eux aussi en manque de points. Enfin, le Wellington essayera une nouvelle fois d’effacer son zéro à l’occasion de la visite de l’Herakles, ce qui ne s’assimile pas à une partie de plaisir sur le papier…


Felix Denayer (Dragons): "Eviter la déconcentration"

1. Oui, je pense qu’on peut le dire ! Nous avions pourtant beaucoup de doutes en commençant la saison après les départs de plusieurs joueurs clés, et le fait qu’on n’avait pas transféré de noms ronflants pour les remplacer. Mais on a bien fait ça et les jeunes ont répondu à l’attente. Un bémol tout de même : en fin de premier tour, on a jeté des points contre des équipes qu’on devait battre, et donc négligé de creuser l’écart. Je pense surtout au partage 2-2 à l’Orée. 2. Je m’attends à ce que le niveau soit encore plus haut qu’au premier. Certaines équipes n’ont pas joué à leur meilleur niveau. On est contents d’être là où on est, mais il faudra progresser encore si nous voulons garder notre rang. 3. Des blessés. Il ne faut pas perdre de vue que notre noyau est moins étoffé que l’an dernier. Il faudra aussi éviter la déconcentration, car nous ne sommes pas encore arrivés à destination. Il faudra essayer d’arriver en forme optimale au mois de mai. En outre, nous n’avons pas eu une préparation facile : nos U 21 en Coupe du monde, le stage des Lions en Afrique du Sud, la compétition indienne, les examens, la neige… Etre ensemble n’a pas été facile mais individuellement, tout le monde a bien bossé. 4. Dragons, Waterloo, Racing et… (réfléchit) disons le Léo.

John-John Dohmen (Watducks): "Objectif : arriver en play-off"

...