Hockey

La première demi-finale de ces championnats d'Europe mettait aux prises l'Allemagne (FIH 7) et la Belgique (FIH 14). Dès la 3e minute, une longue passe lumineuse de Vanden Borre arrivait sur le stick de Jill Boon qui aurait pu entrer dans le cercle pour tirer, mais elle préférait passer à Anouk Raes. Cette dernière était bloquée par deux défenseuses. Boon revenait dans le cercle, mais Weyns ne parvenait pas à contrôler la balle. Sur une perte de balle de Leclef, l'Allemagne n'était toujours dangereuse. Le danger revenait encore de l'autre côté avec Peeters, puis Weyns. Le doute n'était plus permis. En 5 minutes, les Panthers montraient un visage résolument offensif. Peeters, on fire, jouait intelligemment une faute dans les 25 avant que son adversaire ne soit à 5 mètres. Elle obtenait à la 7e minute le premier pc du match. Le sleep de Vanden Borre était cadré, mais dévié. Les Allemandes pressaient assez bas . A la 12e minute, les Belges forçaient même deux tirs de Boon qui n'étaient pas cadrés. Aisling D'Hooghe touchait sa première balle peu dangereuse à la 14e minute. A 23 secondes de la mini pause, Oruz déviait une balle qui trompait la gardienne, mais qui filait à côté.

Durant le deuxième quart, les dribbles de Schröder mettaient dans le vent la défense à la 19e minute. Versavel jouait le kick dans le cercle pour provoquer le 2e pc. Nelen le stoppait mal. Les Allemandes se découvraient peu à l'arrière. Nelen perdait un duel avec Nobis, mais une Red Panthers était toujours en soutien. A la 23e minute, l'arbitre accordait, pour une balle dangereuse, le premier pc aux Allemandes. Le sleep de Lorenz était arrêté et la danger était écarté après un petit cafouillage sur le flanc gauche. Teschke testait encore les réflexes d'Aisling D'Hooghe. Le deuxième quart était dominé par les protégées de Xavier Reckinger. Pourtant, à la 28e, Struijk aurait dû obtenir le pc, mais sur l'action suivante, le centre de Nelen était dévié par Jill Boon en pleine lucarne.

L'avantage était gardé jusqu'à la pause grâce à un save d'Aisling D'Hooghe. A la 29e minute, le deuxième pc allemand était accordé par un kick de Louise Cavenaile. Le sleep de Stapenhorst était bloqué, puis repris sur le poteau avant d'être smashé à côté.

Après la pause, Aisling D'Hooghe enchaînait avec son 3e quart temps. Les Reds forçaient déjà leur 3e pc à la 32e minute. Le sleep de Versavel n'aboutissait pas. Sur le rebond, Raes n'avait pas le temps de tirer. Le match se musclait dans les contacts. Les Belges gardaient cette volonté de construire et de jouer vers l'avant sans se découvrir à l'arrière. Durant ce troisième quart, Aisling D'Hooghe ne touchait pas la moindre balle. A la 41e minute, Versavel provoquait le 4e pc. Le sleep de Struijk était trop tendre. La fin du quart était 100 % belge avec ce 5e pc à la 43e qui débouchait sur le 6e pc. La combinaison était intéressante, mais l'envoi de Vanden Borre était contré.

Au début du dernier quart, l'arbitre oubliait un pc flagrant pour l'Allemagne. Sur le contre, les Belges en étaient déjà à leur 7e pc. Le sleep de Peeters était arrêté, mais amenait le 8e pc. Il était mal stoppé. Sur un contre allemand à la 48e, Cavenaile était impeccable à l'entrée du cercle. Versavel déviait dans le cercle, mais Ciupka s'interposait. Les Reds refusaient toujours de reculer. A la 54e minute, Jamilon Mülders sortait sa gardienne. Après quelques minutes de confusion, la gardienne revenait au jeu. La capitaine prenait une carte jaune technique car elles avaient joué à 12. A 5 min 30 de la fin, Peeters s'isolait dans le coin avec intelligence. Les Allemandes ne montraient presque rien alors qu'elles devaient logiquement tenter leur va-tout. A 4 minutes du terme, Mülders sortait sa gardienne. Cette fois, les Belges reculaient, mais la défense tenait bon. A 97 secondes de la fin, l'Allemagne forçait un 3e pc. Les Belges demandaient la video. Le pc était maintenu. Lorenz chauffait le gant de D'Hooghe. La pression était terrible. A 53 secondes du terme, le 4e pc était sifflé. Stapenhorst l'envoyait à côté.

Les Red Panthers sont qualifées pour leur première finale de championnats d'Europe.

Allemagne – Belgique 0-1

Allemagne : Ciupka ; Lorenz, Schroder, Stapenhorst, Müller-Wieland, Techke, Hauke, Pieper, Mävers, Notman, Granitzki ; Puis Oruz, Martin Pelegrina, Heyn, Grambusch, Nobis, Oldhafer

Belgique : D'Hooghe ; Cavenaile, Fobe, Vanden Borre, Vandermeiren, Limauge, Gerniers, Nelen, Boon, Raes, Versavel, Puis Peeters, Hillewaert, Leclef, Struijk, Weyns, Sotgiu (16e)

Les arbitres : Mme A. Unka (N-Z) et S. Wilson (Eco)

Le but : 28e Boon (0-1)

Revivez la rencontre en live