Hockey Après une mise au placard de quelques mois, le championnat belge a retrouvé la lumière le week-end passé. Les sticks noir-jaune-rouge n’ont pas hiberné pour autant. Certains ont entretenu leurs réflexes et leur condition physique lors de la saison en salle qui a sacré, comme d’habitude, le Racing. D’autres ont participé au stage de l’équipe nationale en Afrique du Sud. Quelques privilégiés ont passé les mois glaciaux sous d’autres latitudes. Arthur Van Doren, Florent Van Aubel, Manu Stockbroekx et Vincent Vanasch ont rejoint la très lucrative Hockey India League (HIL).

Tom Boon ouvrit la route des Indes, en 2015, contre un gros chèque. Concentrés sur la préparation de leurs Jeux Olympiques en 2016, aucun Red Lions ne s’envola pour le Sud de l’Asie l’an dernier. Mais quatre moustickaires ont, en 2017, choisi de découvrir l’Hockey India League. Six semaines de compétition, qui se termine ce week-end, une sorte d’ All Star Game d’un mois durant lequel le gratin mondial se retrouve, renforçant la compétition indienne. Vincent Vanasch (Waterloo Ducks), au Delhi Waveriders, Manu Stockbroekx (Dragons), avec les Uttar Pradesh Wizards, Arthur Van Doren (Dragons) et Florent Van Aubel (Dragons), avec le Dabang Mumbai, l’ancien club de Tom Boon, ont joué les premiers rôles à Bollywood. Avant de rentrer en Belgique, pour retrouver la plus discrète DH. Vincent Vanash, qui dispute ce week-end le Final Four de l'IHL, vous fait partager son expérience indienne...

(...)