Sofie Gierts écartée des Belgian Panthers

Publié le - Mis à jour le

Hockey

Quelques semaines après avoir œuvré à la qualification de l'équipe féminine de hockey aux JO de Londres, Sofie Gierts a été remerciée par le staff des Panthers. La colère gronde


BRUXELLES C'est une surprise dans le petit monde du hockey belge. Tout juste auréolée d'un succès olympique, l'équipe nationale belge féminine a perdu l'un de ses éléments clés. La Fédération a en effet annoncé qu'elle mettait un terme à la carrière internationale de Sofie Gierts et ce, à trois mois des jeux de Londres. Voilà comment l'ARBH a justifié sa décision : « Malgré le palmarès impressionnant de Sofie et son incontestable valeur ajoutée qui s’est encore vérifiée lors du tournoi qualificatif olympique au Beerschot à Kontich, l’ARBH et le staff technique de l’équipe, ont pensé que cette décision était nécessaire pour permettre une évolution harmonieuse et positive du hockey féminin belge à l’échelon international. » La décision aurait été prise "après mure réflexion" par le staff et la Fédération. "Aux Jeux Olympiques, événement multisports par définition, l'ambiance générale au sein de la colonie belge sera un facteur déterminant. Les résultats des uns et l'ambiance générée par les autres auront une influence positive sur chacun", a ajouté l'ARBH. "Il sera donc primordial de sélectionner des joueurs qui incarneront l'esprit insufflé par le COIB et le CIO", a déclaré Pascal Kina, la sélectionneur national.


La joueuse anversoise était revenue au sein du groupe en octobre dernier avec pour objectif d'aider l'équipe à se qualifier pour les JO. Chose faite, notamment avec ses 3 buts en finale, elle n'est désormais plus invitée à poursuivre l'aventure. Le staff table en effet sur le long terme, ce qui a pour corolaire la mise sur pied d'un noyau jeune (en témoigne le récent élargissement du groupe à quelques filles des équipes d'âge). Gierts, la trentaine, ne faisait donc plus partie des plans du staff noir-jaune-rouge. Ajoutez à cela un "manque d'intégration" de la joueuse au sein du groupe, dixit la Fédération. Après des mises en garde tant du coach que de la fédération, Gierts n'aurait pas changé son comportement, se dit-il en coulisses.


Les Panthers se passeront donc de celle qui fut cinq fois lauréate du Stick d’Or et qui restera certainement inscrite dans les annales comme l'une des meilleures joueuses belges de sa génération.


Tollé sur les réseaux sociaux


Si ça ne semble pas être surprenant pour les instances dirigeantes et médiatiques, le grand public ne cache pas son étonnement. De nombreuses personnes se sont ainsi déjà exprimées sur les réseaux sociaux et continuent d'y manifesté leur incompréhension. Leur colère parfois devant la décision prise. Ils pointent également la manière dont l'ARBH et la staff se sont séparés de la joueuse.


Si la décision est entérinée, l'affaire risque encore de faire grand bruit.


© La Dernière Heure 2012

Publicité clickBoxBanner