Jeu de balle

Ce samedi, sur le Houtmarkt d'Alost, sur le coup de 15h, la 92e édition du championnat des Flandres désignera son vainqueur. Tout au long des trois journées éliminatoires, on ne peut pas dire que nous ayons eu souvent l'occasion de vibrer. Beaucoup de gens s'insurgent quant à l'affiche proposée, mais on sait que les organisateurs flandriens et les autorités politiques qui les soutiennent tiennent, comme à la prunelle de leurs yeux, au caractère flamand de l'épreuve, ce qui, effectivement, les prive d'autres équipes wallonnes plus talentueuses que ces équipes de N2 que l'on va chercher pour compléter l'affiche. Vu l'accumulation des critiques qui s'élèvent, les choses vont-elles changer dès l'an prochain? On verra...

En attendant, les organisateurs se frottent les mains d'avoir la perspective d'avoir une nouvelle finale entre Kerksken et Baasrode, les deux équipes qui se partagent le palmarès depuis 2004, les «Michiels Boys» s'adjugeant huit des treize éditions depuis lors.

L'an dernier, Benjamin Dochier «and Co» avaient retrouvé un titre qui leur échappait les trois années précédentes. Et cette année? Jusqu'à présent, tout roulait pour les joueurs de Kerksken et s'ils écrasaient tout sur leur passage, la victoire de Thieulain au Grand Prix Maistriau et, surtout, la défaite en demi-finale face à Baasrode, orphelin cependant de Timmy Joos qui, blessé, se ménageait, sont autant de couacs qui peuvent peut-être remettre en cause leur sérénité. Cependant, les multiples champions de Belgique ont remis les pendules à l'heure le lendemain de leur défaite à Mont-Gauthier en s'imposant au Molenberg dans le cadre du championnat.

Sera-ce suffisant pour se remettre convenablement sur le chemin de la gloire et des succès? Peut-être, mais en éliminatoire, ni Baasrode, ni Kerksken n'ont brillé pour se qualifier, mais cela n'a pas engendré de (mauvaise) surprise. Ce samedi, l'adrénaline sera proportionnelle à l'importance du rendez-vous.

En ouverture, Baasrode se méfiera tout particulièrement de Grimminge qui fut la seule formation, lors de la semaine écoulée, à avoir séduit les spectateurs. Bien emmenée par Glenn Lievens et son frère Kevin, la formation «orange» possède les qualités pour ennuyer et même faire vaciller cette équipe de Baasrode qui cherche à obtenir cette régularité qui lui si souvent permit d'enrichir son palmarès.

Ensuite, sur papier, Kerksken devrait connaître moins de problème face à Wieze, l'équipe repêchée grâce au fait qu'elle avait marqué un jeu en finale face à Grimminge alors que Kastel avait subi une «Espagnole» des œuvres de Baasrode. On sait combien les «Michiels Boys» ne snobent jamais le moindre adversaire mais la différence de classe devrait rapidement se marquer dans cette seconde demi-finale disproportionnée.


Le programme (15h)

Demi-finales

1. Baasrode – Grimminge

2. Kerksken – Wieze

Finale

Vainqueur 1 – vainqueur 2

Arbitres: MM. Joos et Peeters