Moteurs

La nuit a été marquée par les ennuis de la Ligier d’Alonso et de l’Acura de pointe.

La partie nocturne des 24 heures de Daytona a considérablement modifié la hiérarchie au sommet du classement. Alors que la 1ère partie de la course a été marquée par le duel Cadillac-Acura, c’est le 1er constructeur cité qui a pris l’avantage. L’Acura n°6, qui se battait dans le tiercé de tête, a en effet sombré dans le classement suite à un bris d’alternateur qui lui a coûté 20 tours.

Alors que la course entre dans son dernier quart, c’est la Cadillac n°5 du Mustang Sampling Racing qui mène la danse. Christian Fittipaldi précède la voiture-sœur également couvée par le team Action Express, la n°31 actuellement pilotée par Mike Conway. La meilleur LMP2 est la Ligier n°32 du team United Autosports qui pointe au 3e rang provisoire. Suivent trois Oreca avec la n°54 CORE de Colin Braun, la n°78 Jackie Chan DC d’Alex Brundle et la n°78 JDC-Miller de Devlin Defrancesco.

Et Fernando Alonso et ses camarades dans tout cela ? La Ligier n°23 United Autosports de l’Espagnol a été retardée suite à une crevaison et une défaillance au niveau du maître-cylindre. Le prototype blanc et bleu pointe actuellement à la 16e place du classement général, et à la 11e de sa catégorie. La Ligier compte 27 tours de retard sur la Cadillac de tête.

La classe GTLM se résume à un match entre Ford et Corvette. C’est la Ford GT n°66 de Dirk Müller qui est leader devant la voiture-sœur n°67 de Ryan Briscoe. La Corvette n°3 de Mike Rockenfeller est 3e. Les trois premiers se tiennent en moins d’une seconde ! La Porsche n°912 sur laquelle on retrouve Laurens Vanthoor est actuellement 7e après avoir longtemps pointé dans le Top 5. 14e place provisoire en GTD pour Louis Machiels sur la Lamborghini Huracan n°19 GRT.