Moteurs

Le bolide vert a profité d’une parfaite maîtrise des Full Course Yellow pour prendre l’avantage…

Comme on pouvait s’y attendre, la situation au sommet de la hiérarchie des 24 Heures de Spa 2018 se décante au gré des ravitaillements et des coups de chance de ceux qui passent par les stands en profitant parfaitement d’une neutralisation. C’est ce qu’a démontré l’Audi R8 LMS n°29 du Land Motorsport qui a ravitaillé pile aux moments des Full Course Yellow pour se hisser en tête de l’épreuve.

Kelvin et Sheldon Van der Linde et Jeffrey Schmidt avaient un avantage de 30 secondes avant de ravitailler et de retomber dans le classement. L’équipage devrait toutefois récupérer son bien rapidement. En attendant, c’est la Bentley Continental GT3 n°8 de Maxime Soulet, Andy Soucek et Vincent Abril qui mène la danse avec seulement 2 secondes d’avance sur la BMW M6 GT3 n°34 Walkenhorst Motorsport de Eng-Krognes-Blomqvist et la BMW M6 GT3 n°98 ROWE Racing de Wittmann-Collard-Krohn.

Le Top 5 est complété par la Mercedes-AMG GT3 n°4 Black Falcon de Buurman-Engel-Stolz et la BMW M6 GT3 n°99 de Klingmann-Sims-Catsburg. On notera que les 14 premiers sont regroupés en 1 minute. Epoustouflant ! Du côté des autres Belges en vue, Laurens Vanthoor (Porsche n°117) est 6e, trois échelons devant Maxime Martin (Aston Martin n°62). Fred Vervisch (Audi n°25) est 13e.

En Pro-Am, la Mercedes-AMG GT3 n°42 Strakka Racing de Leventis-Buncombe-Fumanelli-Williamson continue de dominer tandis que Bernard Delhez (Lamborghini n°9) est 2e de la Am-Cup derrière la Lamborghini Huracan GT3 n°77 Barwell Motorsport de Amstutz-Machitski-Kujala-Abra.