Moteurs

Le prototype rouge domine la course tandis que la Lamborghini et la Porsche PK Carsport ont dû jeter le gant.

Cette édition 2017 des Eleven Sports 24 Hours of Zolder est décidément maudite pour les GT, habituellement à leur avantage sur cette épreuve de longue haleine. Peu après le cap de la mi-course aux environs de 4 heures du matin, la Lamborghini Huracan n°26 Leipert Motorsport de Lagrange-Hoogaars-Dumarey-Vanneste se faisait surprendre par une traînée d’huile à la première chicane du circuit.

Pieter Vanneste perdait le contrôle et percutait violemment le mur à plus de 200 km/h, l’avant de la belle italienne étant complètement déchiqueté. Le pilote était ensuite emmené à l’hôpital pour un rapide check-up. Peu rapide mais régulière depuis le début de course, la Porsche 911 n°11 PK Carsport de Kumpen-Longin-Longin-Beliën était contrainte à l’abandon dans la matinée sur bris de boite de vitesses. A noter également les abandons de la Ford Mustang n°9 de Tom Boonen et de la RXC Domec n°007 qui réalisait une solide prestation.

L’hécatombe dans le peloton des GT faisait le bonheur des prototypes qui trustent toujours les trois premières places. Réalisant un parcours impeccable depuis le début de l’épreuve, la Norma M20 FC n°2 du DVB Racing est toujours en tête. Grâce aux excellents relais de Jeffrey Van Hooydonk et Gilles Magnus, la barquette rouge écarlate possède 4 tours d’avance sur ses rivaux. Ce qui signifie que, sauf catastrophe, on devrait voir l’équipage Thiers-Thiers-Van Hooydonk-Magnus-Corten s’imposer.

La Norma n°333 McDonald’s Racing de Vervisch-Bouillon-Van Oppens-Houthoofd-Cools s’accroche à la 2e place en dépit de l’une ou l’autre pénalité tandis que le Top 3 est complété par la Ligier JS53 n°66 des Suisses du T2 Racing. A contrario, la Norma n°1 Deldiche Racing de De Cock-Joosen-Piessens-Dejonghe a décroché suite à des problèmes de pompe à essence durant la nuit. La meilleure GT rescapée, la Porsche 911 n°8 MExT de Vanthoor-Wauters-Wauters-Stevens-Goegebuer, est 4e.