Moteurs

Notre champion cycliste aura couvert peu de kilomètres pendant le double tour d’horloge limbourgeois.

Elle avait une sacrée allure, la Ford Mustang V8 aux couleurs Yokohama sur laquelle on retrouvait un certain Tom Boonen. Elle n’était certes pas aussi rapide des GT mais sa mélodie envoutante faisait frissonner le public des Eleven Sports 24 Hours of Zolder. S’élançant depuis la 27e position, la belle américaine allait trop vite disparaître du classement quand une violente averse piégeait Mike Janssen, un des équipiers de Boonen, alors que la course avait débuté depuis moins de 2 heures.

La Ford noire et rouge passait de longues heures dans les stands pour être réparée et finir la course. C’est à la nuit tombée que Tom Boonen put enfin prendre le volant de sa monture… pour rapidement rentrer au box et constater que l’abandon était inévitable.

« Après l’accident de Mike, j’ai été le premier à reprendre la piste avec la Mustang », a rappelé Tom à nos confrères de Het Laatste Nieuws. « Mais j’ai rapidement remarqué que quelque chose clochait. La boîte de vitesses refusait tout service et j’ai revenir au stand. Les mécaniciens se sont rendu compte que la boîte était endommagée, surement suite à notre mésaventure du début de course. C’est une énorme déception pour toute l’équipe parce que nous voulions vraiment voir l’arrivée. Sans cet accident, je pense que nous aurions pu aller loin. »

La Ford Mustang V8 de Boonen et ses équipiers aura accompli un total de 64 tours en un peu plus de 6 heures contre 820 pour la Norma victorieuse. On retrouvera le bolide noir pour la finale du Belcar sur le circuit de Zolder le 15 octobre prochain en prélude de la Nascar Whelen Euro Series.