Moteurs René Metge préface l’édition 2018 qui démarre sur le sol marocain…

"C’est une course à l’ancienne avec des bivouacs. Le soir, tout le monde se retrouve. C’est deux semaines de vie commune. C’est une aventure africaine. En Mauritanie, les concurrents se retrouvent seuls au milieu du désert parfois pendant 400 km."

Triple vainqueur du Dakar et premier organisateur à avoir repris le flambeau après le décès de Thierry Sabine, René Metge sait de quoi il parle.

(...)