Moteurs

Le rallye africain a débuté ce mardi dans le désert de Nador.

Après un prologue à Monaco le jour de la Saint-Sylvestre, les choses sérieuses ont débuté aujourd’hui pour les concurrents de l’Africa Eco Race 2018. Rien de bien costaud avec une spéciale de 92 kilomètres et plus de 500 kilomètres de liaison entre Nador et Dar Kaoura.

Guère de surprise dans le classement Auto/Camion puisque Vladimir Vasilyev, vainqueur il y a 12 mois, a hissé son Mini ALL4 Countryman au sommet de la hiérarchie. Le Russe compte déjà 3’06’’ d’avance sur Thomasse-Larroque (MD Optimus) et 5’25’’ sur le Hollandais Gerard De Rooij (Iveco). Serradori-Lurquin (LDR 30) et Vauthier-Brucy (MD Optimus) complètent le premier Top 5 de l’épreuve. Côté Belges, Erwin Imschoot et Patrick Van Hyfte sont 15e sur leur Toyota. Joël Essers (MAN) est 21e, neuf positions devant Jan Govaere (MAN). Cromphout-Verhaeren (Polaris) sont 41e.

Triplé des KTM chez les motos avec le leadership provisoire pour Paolo Ceci. L’Italien a 2’19’’ d’avance sur le Norvégien Pal Anders Ullevalseter et 3’53’’ sur le Russe Dmitry Agoshkov. Simone Agazzi (Honda) et Rui Oliveira (Yamaha) se hissent dans le quinté de tête.

Ce mercredi, la caravane de l’AER devra parcourir 479 kilomètres pour rejoindre Agdal, dont 443 contre le chrono.