Moteurs

Le Français et le Portugais signent leurs premières victoires d’étape.

La 3e étape de cet Africa Eco Race 2018 fut loin d’être une promenade de santé, avec 400km de spéciale et une navigation corsée en fin de parcours. Dans les différentes catégories, on ne s’est pas reposé sur ses lauriers et certains n’ont pas hésité à surgir dans le désert marocain.

Mathieu Serradori (Buggy LCR) a ainsi dynamité la catégorie auto/camion en signant le scratch de la catégorie, au nez et à la barbe de Vladimir Vasilyev (Mini). Le Français, copiloté le Belge Fabian Lurquin, a rallié Assa avec un chrono inférieur de 22 secondes par rapport à celui du Russe, qui conserve néanmoins les rênes de l’épreuve. Le Suisse Rémy Vauthier (Buggy Optimus) termine 3e mais à 13’33’’. Suivent Pascal Thomasse (Buggy Optimus) et Gerard De Rooij (Iveco).

La catégorie moto a été marquée par la performance de Luis Miguel Anjos Oliveira (Yamaha) qui a réalisé le meilleur chrono de l’étape. Le motard portugais précède les vainqueurs des deux étapes précédentes ; Paolo Ceci (KTM, à 1’57’’) et Pal Anders Ullevalseter (KTM, à 4’29’’).

Ce vendredi, 497km de spéciale avec des étendues sans relief, du hors-piste et des dunes au menu !

Classement général :

Auto / Camion :

1. Vladimir Vasilyev / Konstantin Zhiltsov n°201 (RUS) 09 :41 :21

2. Mathieu Serradori / Fabian Lurquin n°202 (FRA) + 00 :07 :02

3. Pascal Thomasse / Pascal Larroque n°206 (FRA) + 00 :34 :28

9. Erwin Imschoot / Patrick Van Hyfte n°223 (BEL) + 02:16:56

Moto :

1. Paolo Ceci n°101 (ITA) 12 :06 :05

2. Pal Anders Ullevalseter n°100 (NOR) + 00 :02 :29

3. Luis Miguel Anjos Oliveira n°114 (POR) + 00 :32 :43