Moteurs

Ugo de Wilde gardera un grand souvenir de son premier week-end de course hors Europe. Avec 4 succès en poche, il revient de Buriram en grand vainqueur du meeting F4.

Après avoir déjà remporté 3 des 4 courses de F4 au programme de la 1ère journée du meeting de Buriram, le jeune Ugo de Wilde a confirmé son grand potentiel en marquant les deux dernières de son empreinte. Dans la 5ème course, il a effectué une impressionnante remontée depuis la 6ème place pour venir décrocher une 4ème victoire en deux jours. Une victoire acquise au prix d'une manœuvre très autoritaire pour prendre l'avantage sur ses deux derniers adversaires au freinage lors de la relance de la course après une intervention de la 'safety car'.

La dernière confrontation se terminait malheureusement moins bien par la faute d'un concurrent maladroit qui expédiait Ugo hors de la piste en perdant le contrôle de sa monoplace. Mais le jeune Bruxellois était quand même heureux: "Au tour précédent, j'ai effectué mon plus beau dépassement du week-end en faisant l'extérieur à deux pilotes dans le gauche qu'on négocie à fond et dans le virage suivant. C'était 'wouaw'! Dommage que Chaimongkol soit ensuite venu me toucher à haute vitesse. Je suis parti en tête-à-queue et c'était terminé. Heureusement la voiture n'a rien et moi non plus."

Quoi qu'il en soit, Ugo de Wilde peut tirer un bilan super positif de son week-end à Buriram avec cinq podiums en six courses, et quatre victoires qui lui ont logiquement valu la plus grande coupe de grand vainqueur du meeting.

On laissera le mot de la fin à Graham Goodwin, attaché de presse de l'Asian Le Mans Series et journaliste émérite à Dailysportscar.com: "Ugo m'a réellement bluffé ce week-end. Il est très rapide, très intelligent et très sympa. Il a de l'avenir en sport auto, c'est certain. Son approche de la course, sa façon d'attendre puis de porter des attaques toujours victorieuses sans jamais commettre de faute me font penser à un autre jeune pilote prometteur que je connais bien pour l'avoir vu lui aussi débuter en monoplace: Lando Norris!"

Un beau compliment venant d'une référence en sport auto.