Moteurs

Des incivilités de la part d’individus irresponsables ont provoqué l’annulation de l’ES3.

Le beau spectacle offert ce vendredi au Spa Rally a été terni par un incident regrettable : le 1er passage dans la spéciale de Mont-Rivage a été tout simple annulé à cause de… clous jetés par des individus irresponsables. Un acte criminel qui aurait pu avoir des conséquences dramatiques. Trêve de long discours, voici le message diffusé par DG Sport, organisateur de la 2e épreuve du BRC, sur sa page Facebook :

« Organisateur du Herock Spa Rally 2018, DG Sport tient à présenter ses excuses aux concurrents, commissaires et spectateurs « victimes » de la neutralisation de la 3ème étape spéciale Mont-Rivage. Cette décision est la conséquence d’un acte aussi lâche qu’irresponsable commis – sans doute… – par des opposants au sport automobile qui, profitant de l’obscurité, n’ont pas hésité à mettre clairement en danger la vie d’autrui uniquement pour faire valoir leur ‘point de vue’. »

« On n’ose imaginer les conséquences d’une crevaison à grande vitesse frappant un concurrent ; ce dernier courait le risque d’une violente sortie de route dans laquelle l’équipage, les officiels et les spectateurs pouvaient être gravement touchés. DG Sport s’interroge à propos des motivations des auteurs de cette lâche agression et se demande s’ils en ont vraiment mesuré les suites possibles. »

« Sans négliger une éventuelle action en justice à l’issue de l’épreuve, l’organisateur du Herock Spa Rally 2018 (…) remercie la grande famille du rallye pour la solidarité dont elle a fait preuve à l’occasion de ce malheureux incident. »

A l’heure où il est de plus en plus difficile de vivre le sport automobile comme une passion dans un climat plus autophobe que jamais, où des organisateurs doivent le plus souvent remuer ciel et terre pour organiser un rallye, où les pilotes peinent de plus en plus pour trouver des budgets pour courir, la rédaction de DH – Moteurs approuve totalement le message diffusé par DG Sport et condamne avec fermeté cet acte aussi bas que scandaleux.

Gageons que la communauté du rallye est plus unie que jamais et que les auteurs de ce geste malheureux seront rapidement identifiés.