Moteurs

L’écrémage se poursuit sur ce Rallye du Condroz avec la disparition du vainqueur de l’édition 2015.

La nuit aura été fatale à Cédric Cherain (Citroën DS3) sur ce Rallye du Condroz 2017. Alors qu’il venait de se hisser en 2e position après avoir profité du manque de confiance de Kevin Abbring (Peugeot 208 T16), le Fléronnais ne s’est pas présenté au départ de la dernière spéciale de samedi dans Villers-le-Bouillet. Un bris d’alternateur a eu raison du vainqueur de l’édition 2015, qui reste ainsi sur deux abandons successifs à Huy.

La disparition de Cherain fait évidemment les affaires de Kris Princen (Skoda Fabia R5) qui s’isole au sommet de la hiérarchie. Le pilote BMA a 38.4 secondes d’avance sur un Vincent Verschueren (Skoda Fabia R5) qui est en passe d’être champion de Belgique s’il reste dans le Top 4. Peu à l’aise et piégé par un mauvais rythme en fin d’après-midi, Kevin Abbring descend à la 3e place. Manu Canal-Robles (Skoda Fabia WRC) et Bruno Thiry (Citroën DS3 R5), surpris de se retrouver 5e, complètent le quinté de tête.

Suivent Adrien Fernemont (Ford Fiesta R5), Guillaume de Mévius (Peugeot 208 T16), François Duval (Citroën DS3 R5), Xavier Bouche (Skoda Fabia R5) et Yves Matton (Citroën C4 WRC). Vingt-quatrième au classement général, le jeune Sébastien Bedoret (22 ans, Peugeot 208 R2) est leader en Junior.

Le Rallye du Condroz reprendra demain dès 8h02 avec le 1er passage dans Ramelot.


Classement 1ère journée : 1. Princen en 1:05:13.8 ; 2. Verschueren (+0:38.4) ; 3. Abbring (+0:39.3) ; 4. Canal-Robles (+0:44.5) ; 5. Thiry (+0:53.5) ; etc.