Desalle en tête du Mondial !

Philippe Borguet Publié le - Mis à jour le

Moteurs

Double victoire pour le Montois, double abandon pour Cairoli

UDDEVALLA Incroyable retournement de situation. Alors que Clément Desalle se présentait en Suède avec un retard de 47 points sur le leader Antonio Cairoli, il repart d’Uddevalla avec un avantage de trois unités sur l’Italien et prend ainsi la tête du championnat du monde MX1 ! Si notre compatriote a été impérial et a remporté les deux manches nordiques, à chaque fois devant Christophe Pourcel, il a, enfin, bénéficié de ce petit coup de pouce de la chance qu’il attendait depuis longtemps.

Car après Clément, si souvent malchanceux en ce début de saison, ce fut au tour de Cairoli d’être atteint par la poisse. Alors qu’il avait dominé la manche qualificative de samedi, le Transalpin était, par deux fois, contraint de ranger sa moto.

Dans la première manche, il accomplissait à peine quelques boucles avant d’être arrêté par une roue arrière hors service. Dans la seconde, son désir de rattraper les points perdus allait lui jouer un vilain tour. Parti 4e, il chutait, ce qui ne faisait qu’augmenter la pression. Reparti le couteau entre les dents, l’officiel KTM allait enterrer sa machine dans un paquet de boue et ne pouvait en repartir. Bilan : aucun point marqué alors que Desalle, bien renseigné des malheurs de son rival, faisait tout pour prendre la mesure d’un Christophe Pourcel qui avait fait l’impasse sur le warm-up suite à des douleurs d’estomac.

“Je suis vraiment heureux et je dédie cette victoire à mon grand- père récemment décédé , confiait Clément à sa descente du podium. Heureux non seulement en raison de mes courses – je n’ai commis qu’une seule petite erreur en première manche – mais aussi du retournement de situation. Bien sûr, c’est triste pour Antonio, mais c’est la course et j’ai vécu la même chose au Brésil. En première manche, je suis parti 4e avant de revenir très vite dans la roue de Christophe Pourcel. J’ai pu le passer et creuser un écart suffisant pour assurer ma victoire. Dans le second débat, mon départ était meilleur et j’ai vite pris l’ascendant sur Pourcel. J’ai essayé de rester sur mes deux roues et cela a parfaitement fonctionné.”

Alors qu’on atteint à peine la moitié du championnat, on retrouve Desalle et Cairoli au coude à coude, alors que Christophe Pourcel est à peine plus loin (12 points). Seul Paulin, peu à son affaire en Suède, a lâché du lest (33pts).

Le succès de Desalle ne doit pas faire oublier l’excellente sortie de Kevin Strijbos, qui, pour la première fois depuis longtemps, retrouvait les joies du podium (3e) au terme de deux courses parfaites. On n’en dira pas autant de Ken De Dycker qui marquait le pas.



© La Dernière Heure 2012
Publicité clickBoxBanner