Moteurs

On en saura plus la semaine prochaine, en marge des 24 Heures du Mans, sur l'avenir du LMP1 et de la catégorie reine de l'endurance. Mais, au vu du rapport du Conseil Mondial de la FIA du jour, on semble de plus en plus se diriger, à partir de 2020, vers le concept « Hypercar » avec des « Super GT » ou des « petits protos » facilement identifiables à une marque ce qui n'est pas du tout le cas aujourd'hui des LMP1 et LMP2.

Plusieurs constructeurs tels que Aston Martin, Ferrari, Toyota mais aussi McLaren font partie des discussions concernant cette nouvelle règlementation fort différente de celle actuellement en vigueur. « L'objectif est d'arriver à un budget de fonctionnement correspondant au quart de ce qui est dépensé actuellement, soit environ 25 à 30 millions d'euros la saison, » a indiqué Gérard Neveu, l'homme orchestre du WEC, le Championnat du Monde d'Endurance.