Moteurs

Première victoire pour l’Espagnol sur une épreuve cautionnée par la FIA depuis 2013 !

Il aura donc fallu attendre cinq ans pour revoir Fernando Alonso sur la plus haute marche du podium d’une vraie course. Victorieux des 6 Heures de Spa-Francorchamps pour sa 1ère course avec Toyota en FIA WEC, l’Espagnol a savouré comme il se doit le champagne de la victoire.

Cela faisait en effet depuis le Grand Prix d’Espagne 2013 et sa dernière victoire pour le compte de Ferrari que le gaillard d’Oviedo n’était plus monté sur la plus haute marche du podium. Et il faut remonter à 2014 et le Grand Prix de Hongrie pour retrouver une place d’Alonso sur un quelconque podium. Et le père Fernand avait du mal à réaliser sur le podium après un passage sur Victory Lane dans la pitlane.

« Je suis comblé par cette victoire », a confié l’Espagnol lors de la conférence d’après-course. « J’ai vécu un week-end incroyable. Pour l’équipe et moi-même, il y eu énormément de préparation en amont afin d’arriver à ce résultat. Je suis heureux que Kazuki, Seb et moi sommes parvenus à offrir cette victoire. Notre voiture a connu la meilleure course possible, nous sommes passés au travers des embûches et c’est le principal. »

« J’ai du mal à réaliser que je viens de remporter la toute première course d’endurance de ma carrière », poursuit Fernando. « Sur le podium, j’ai demandé à Seb et Kazuki de me pincer parce que je ne réalisais pas que je venais de gagner à nouveau. Cinq ans sans la moindre victoire dans une course internationale, c’est long. Mes équipiers ont fait un travail extraordinaire et je suis certain que nous allons vivre une belle saison. »