Moteurs

Le Suédois s’empare des rênes du championnat après sa victoire marocaine.

Il avait profité des décisions de la direction de course pour remporter la 2e manche de l’ePrix de Hong Kong sur tapis vert. A Marrakech, Felix Rosenqvist est monté sur la plus haute marche du podium à la régulière. Après avoir pris le dessus sur Sam Bird (DS Virgin), le pilote Mahindra a doublé le poleman Sébastien Buemi (Renault-e.dams) à 4 tours de l’arrivée pour cueillir le drapeau à damier.

Cette 2e victoire permet au Suédois de prendre la tête du championnat avec 4 points d’avance sur Sam Bird et 11 sur Jean-Eric Vergne (Techeetah). Bird est monté sur la plus petite marche du podium devant Nelson Piquet (Jaguar) et Vergne. Le top 10 est complété par José Maria Lopez (Dragon), Maro Engel (Venturi), Nick Heidfeld (Mahindra), Tom Blomqvist (Andretti) et Nicolas Prost (Renault-e.dams).

Jérôme d’Ambrosio a connu un ePrix de Marrakech difficile. Parti depuis la voie des stands, le Belge n’a pu faire mieux qu’une décevante 15e place. C’était pire pour l’Allemand de Nivelles André Lotterer. Le triple vainqueur des 24 heures du Mans a été contraint à l’abandon suite à un problème mécanique.

Le prochain ePrix aura lieu dans les rues de Santiago, au Chili, le 3 février prochain.